ACCUEIL :: Mes Balades - Mes envies de Balades - Mes motos - Vos Balades - Contact
blason

La CATALOGNE ESPAGNOLE

 

Toutes les photos de notre périple espagnol

 
Objectifs : la région de Besalu pour l'architecture romane, le parc régional des volcans de la Garroxta, les petits villages de la route C153 (Rupit, monastères de Tavernoles et de Montserrat), la Barcelone de Gaudi, les cols de Boixols et de Faidella, Congost de Collegats et les défilés de la Noguera Pallaresa , la L401 dans la Serra de Cadi.
 

 

SAMEDI


home_sauve

LYON - SAUVE
361 km

 

Commentaires :

Partis à 8h30 le matin. Quasiment que des voies rapides jusqu'au Puy en Velay avec sa vierge rouge.

Ayant programmé le parcours sur mon gps garmin zumo 550 j'ai suivi ses indications.
On s'est retrouvé sur une petite départementale avec de plus en plus de neige sur les cotés et la température qui descendait de plus en plus jusqu'au détour d'un virage ou la neige recouvrait entièrement la route . Obligés de rebrousser chemin et de rejoindre Mende comme prévu sans écouter la "pétasse" (le gps) qui me disait "prenez à gauche la route sans revetement" . Ensuite l'heure passant impossible de manger. A cette époque beaucoup de restos sont encore fermés. On finira par manger à plus de 15h à Florac dans un restau très bien décoré faisant de la haute cuisine (tu manges super bien mais ya pas grand chose dans l'assiette).

On continue par la Corniche des Cevennes entre St Laurent de Trèves et Anduze avec un super panorama et une déviation sur une mini route étroite sans parapet assez impressionnante.
Plus loin on est bloqués par une course de voitures de rallye.

On arrive enfin à 18 h après 10h de trajet. Le scala rider a été déterminant cette semaine pour qu'on puisse se parler et rompre la solitude du sds (ma femme, premiere fois en moto en voyage).

 

Dimanche 20

Météo pourrie . Orages et vent très violents prévus nous ont fait rester sagement chez ma soeur.

Ma nièce obligée de rouler (en voiture) nous dira avoir vu un motard chuter sur un rond point glissant pris à allure très réduite.

Lundi 21
3-1_Par autoroute SAUVE--portvendre-
3-2_portvendre-Besalú 87.8 km 1:43:12
3-3_Besalu-OLOT(hotel) 44.0 km 0:49:41

Par autoroute pour rejoindre Port Vendre

portvendre

Superbe route de bord de mer

32

 

On longe la mer mediterranée super bleue. Il fait beau. Il fait un peu frais 16, 17° mais beaucoup de gens sont habillés en tee shirt. On se croirait en été.

On passe par de superbes villes comme Collioure, Banuyls...

Resto à Coléra en Espagne au bord de mer. Bien installés dans une belle première salle avec nappes et beaux couverts nous regardons les prix à la carte que nous trouvons un peu élévés (à partir de 8€ pour salades et 17, 20 pour les plats principaux). On demande si ils ont des menus. Ouille ! Passez à la salle dans le fond. C'est le même resto mais là y plus de belles nappes et de beaux couverts et des tables en formica. La clientèle est constituée d'ouvriers et travailleurs locaux. On mange très bien et copieusement un repas complet pour 9€ !

Le temps se gate quand on rentre dans les terres. Plus on roule plus ca noircit. A une trentaine de kilomètres de Besalu nous prenons de l'essence (1.20€/L). On s'équipe avec nos vetements de pluie Mac Adam. On oublie de mettre les surgants à ma femme qui porte des gants d'été. Comme on s'y attendait on se prend un orage terrible sur la tête avec la foudre et une pluie battante. La route est gorgée d'eau, les gouttes sont énormes, presque de la grêle. On est en rase campagne, pas un abri, pas un arbre. On voit le ciel clair à quelques kilomètres devant. On continue à 70km /h comme les voitures , en serrant les fesses. Première pluie pour ma femme. Ses gants sont trempés. Malgré ma veste et le pantalon de pluie mon jean est trempé . Après 30 km comme ca on arrive enfin à Besalu qu'on visite en partie sous les gouttes. on a pas de parapluie et nos vestes n'ont pas de capuche (ca c'est bète).

Situé au cœur de la Catalogne romane, dans la région volcanique du parc de la Garroxta, c'est un superbe village médiéval qui mérite de s'y arreter pour le visiter .

Besalu a un superbe pont fortifié dont les piliers reposent et suivent les roches naturelles. Il date du 11eme et il servait autrefois de péage. Le bain juif était fermé. C'est une belle ville. Les fleurs poussent dans les gouttières.

On reprend la route vers Olot en tirant tout droit par l'autoroute plutot que de faire la boucle par Saint Pau . Il pleut toujours , ca nous refroidit et on a fait pas mal de chemin depuis de matin. On passe près de Castelfollit. On ne voit absolument rien , tout le paysage est dans la brume.
Arrivés à olot le gps me dit de prendre une rue à droite qui n'existe pas. C'est pas la dernière fois qu'il deconnera mais c'est vraiment pénible. On retrouve l'hotel péniblement dans Olot en suivant les panneaux.

L'hotel San Bernat se situe dans une rue en côte vraiment pentue. heureusement je peux garer la Pan à l'abri pour 2€ et quelques la nuit.
La chambre est plus que modeste. Une serviette de toilettes pour deux, pas de savon. Comme on est près de l'ascenseur c'est assez bruyant et mal insonorisé comme la plupart des hotels ou on entend douches et chasses d'eau des voisins.
On se fait une petite balade en ville avant de manger, le soleil étant revenu.
On en profite pour acheter une carte de la Catalogne (10€80 !)n'ayant plus confiance du tout dans notre gps et l'avenir nous donnera raison .
Dans ce petit hotêl on fera un de nos meilleurs repas de la semaine comme pour le petit dej d'ailleurs avec profusion de jus de fruits, bacon , oeufs etc...
La nuit en demi pension pour deux avec petit dej et parking fermé nous reviendra au prix très honnète de 68€

 


Olot, rare exemple d'une ébauche de "cité jardin" est la "capitale" de la Garroxta. Elle s'est curieusement développée entre quatre volcans, sur lesquels on peut très facilement évoluer à pied. Des volcans dans une ville, ça ne se rencontre pas tous les jours ! La promenade du Montsacopa permet d'avoir un point de vue sur la ville et présente un intérêt géologique dû à l'érosion d'un flanc du cône volcanique.

33

 

Olot Hostal Sant Bernat - Carretera de les Feixes 29-31 Tél : 972-26-19-19 Site web

 

Mardi 22
4-1_Olot-Rupit_Mardi 30.0 km 0:35:03
4-2_Rupit-Roda 37.4 km 0:40:28
4-3_roda-monestir 121 km 2:13:58
4-4-monestir-newton(hotel) 34.3 km 0:34:31

 


L'objectif étant de se rapprocher de Barcelone, nous prendrons plein sud par la C153, avec l'intention de faire un premier arrêt à Rupit. .
Rupit, classé "Monument historique" est situé le long d'un torrent assez tourmenté (belles cascades). Je conseille d'y entrer par le pont suspendu, un de ces ponts comme on n'en fait plus, en bois et en cordages qui gigote et ondule dans tous les sens quand on le traverse. Si on a le vertige, mieux vaut s'abstenir. Un avertissement précise qu'on ne doit pas s'y aventurer à plus de 10.
Ce village est une merveille, avec ses maisons anciennes, ses rues et ses escaliers taillés à même la roche.


Quelques 30 kilomètres plus loin une petite route sur la gauche conduit à Tavernolès et au Monastère Sant-Pere-de-Casserres à travers des paysages somptueux dignes des Rocheuses. Extraordinaire panorama depuis le "Parador".

On longe les rives de la Panta de Sau, un lac de barrage gigantesque au milieu duquel, on peut apercevoir le clocher d'une église engloutie . Le site, dans une boucle de la rivière est extraordinaire.
Arrivés à midi au monastère. On demande au restau si on peut manger. Pas avant 13h30! On visite donc avant le monastère.

Le repas au restaurant panoramique du monastère est excellent. Je repense encore avec nostalgie à cette merveilleuse assiette de charcuterie constituée de savoureux saucissons , andouillette et choriso. Ma femme avec son poelon de veau aux champignons et moi avec ma souris d'agneau géante et délicieuse étions bien calés dans nos fauteuils avec vue sur des panoramas enneigés ... Ouais enfin s'agit de bouger maintenant , il est près de 15heures et ya de la route !

On reprend l'itinéraire en passant par Villadrau. Ya rien à voir, les routes sont "Francaises". On aurait mieux fait de passer par Vic pour récupérer un peu de temps.
Dans Manresa le gps recommence son délire, tourner ok mais y a pas de route ! on fait le tour de la ville, on s'éloigne. Je me le fais à l'instinct et on retrouve la route pour Montserrat. Pour une fois le gps nous fera tourner sur la boite postale (comme il dit) BP1011 à un rond point ou on n'a vu aucun panneau vers MONTSERRAT ; La route qui monte au monastère est fabuleuse pour les motards. le sol est excellent, les virages s'enchainent à merveille, la vue est splendide. Ma moto est excellente à ce petit jeu, sa puissance se joue des côtes les plus pentues même lourdement chargée comme nous le sommes approchant les 500kgs; Sa maniabilité dès qu'elle roule est un vrai plaisir en virages. Malgré mon inexpérience des grosses cylindrées je me sens en confiance avec cette grosse machine.

La montagne de Montserrat ne peut pas passer inaperçue. C'est une étrange formation rocheuse, genre nid d'aigle au relief tourmenté et inquiétant dans lequel un monastère s'est installé au moyen âge. L'étrangeté des lieux a fortement marqué les artistes du 19ème siècle, tels Schiller ou Goethe et même Wagner qui s'en inspira pour son Lohengrin. Mais après la destruction ordonnée par Bonaparte et la reconstruction moderne, il faut bien dire que le monastère lui-même a peu d'intérêt sur le plan architectural. Ont cependant été épargnés un petit cloître gothique d'une finesse remarquable et quelques sculptures.

On arrive au parking à 19h, tout est fermé . On fait une trop rapide visite car on doit etre a l'hotel avant 20h.
Les formations rocheuses sont splendides. on les voit de très loin. De près on dirait des bonhommes .
On aurait pu accéder un monastère par un téléphérique ou un train à crémaillère.
Pas eu le temps de voir grand chose, faudra qu'on revienne une autre fois.


La journée se terminera à l'hôtel-restaurant "Les Torrès" à Sant-Esteve-Sesrovines, qui constitue une bonne base arrière pour visiter Barcelone et qui fournit des prestations plus qu'honorables pour des tarifs raisonnables.

Difficile de retrouver l'hotel. Le Gps nous aura vraiment balladé. Arrivée 19h55, ouf.
C'est un très grand hotel moderne et confortable avec carte d'accès. Notre lit est gigantesque plus de deux mètres de large !
La moto est attachée à un poteau devant l'hotel.
On opte pour la cafétéria plutôt que le resto qui affiche des prix à partir de 20€ (on verra plus tard qu'il y avait un menu possible).
Autant dire qu'on a vraiment pas fait le bon choix :( C'est extrèmement bruyant avec l'écran plat géant qui retransmet un match de foot.
La nourriture est bof, le décor bof. On demande à boire de la Sangria. S'ensuit une suite d'incompréhension!! Sangria de taulo o de cavo ?
Je ne comprends rien, pour moi de la sangria c'est de la sangria ?! On nous présente une bouteille de vin, ma femme qui ne comrend rien à l'espagnol dit non. Moi je baragouine un espagnol scolaire mais là ils nous causent en Catalan et ca devient du chinois :(
Enfin ils préparent la sangria et nous l'amènent. Et bien c'est une réussite totale; la meilleure sangria bue depuis très longtemps, vraiment excellente, au boin bde finirrr la pichette en faisaant semblant de regardber le macth hips. J'ai repris mes espits en payant hips : 13€50 la sangria ! alors que le menu était à 9 € ah c'est sur elle était chère mais je ne regrette pas et je n'en ai pas laissé beaucoup... hips :)

Voir : http://www.lestorres.net

 

 

41

42

43

44

Mercredi 23
5-1_hotel à SAGRADA__BARCELONE 34.5 km 0:29:17
5-2_Mallorca à hotel(hotel) 34.3 km 0:28:00

Aujourdh'ui il fait beau ? C'est la Saint Jordi, Saint Valentin Espagnole. Les gaçons offrent des fleurs et les filles des livres.

Les rues de Barcelone sont noires de monde, la circulation se fait au pas. Il y des milliers de scooters garés sur les trottoirs et dans la circulation qui déboulent de tous les cotés. Je suis sur l'avenue Diagonales à 3 files qui traverse toute la ville. Je roule prudemment dans la voie la plus à droite et passe plusieurs carrefours. Je me retrouve dans la voie de droite avec un feu pour tourner à droite. Je peux pas changer de file. Je me retrouve premier au feu. En face je vois ma file . A gauche la femme discute dans sa voiture, pas de clignotant. Les trois feux passent au vert, ma femme crie "attention". La voiture a démarré avant moi, tourne à droite brusquement et vient me heurter alors que je viens juste de démarrer. Elle m'entraine avec elle . Je regarde dépité mon rétro gauche en miette, le clignotant qui pendouille. la police arrive, j'ai tous les torts. Je leur explique que je pensais que seule la voie de droite pouvait tourner a droite vu que je n'ai pas vu le marquage au sol avec les voitures dessus et que seul le feu de droite avait une flèche pour tourner. C'est mal foutu, j'ai tort . On attendra plus de 2heures une dépanneuse en regardant la circulation à ce carrefour qui ressemble aux vidéos sur la circulation indienne. Ca se croise dans tous les sens à forts coups de klaxon, ca force, ca intimide, les scooters sont inconscients et pourtant on ne verra pas d'accidents, que nous les touristes pauvres couillons. En plus c'est jour de match de coupe d'Europe et le Barca joue à domicile. La circulation est inextricable, toutes les rues sont embouteillées.

Notre dépanneuse arrive enfin car sans rétro gauche ni clignotant rouler dans ces conditions ne me paraissait pas prudent. En plus je ne sais pas ou est le garage Honda. Déception ! c'est une sorte de mini camionnette qui arrive ! Mucho grosso la moto ! c'est pas une mobileta je lui dis ! c'est n'importe quoi ! Bravo l'assistance Matmut qui en plus ne lui avait pas donnée la bonne adresse. Je le suis donc à un garage en train de fermer (il est 13h). Le gars nous dit qu'il faut tropis, jours de délai minimum pour recevoir les pièces, peut-être une semaine !
Je lui demande si il y d'autres garages. Si mais il rouvrent à 16 ! siesta obligatoire. ILs font 9h-13h et 16h-20h.
Du coup on attache la moto et on se fait tout Barcelone à pied, au moins 10 km on aura marché aujourdh'ui.
Les rues sont bondées, les bouquinistes et vendeurs de fleurs partout.
La Cathedrale de la Sagrada est en travaux jusqu'en 2025 ! ils refont et rajoutent une partie surement prévue par Gaudi et non réalisée.
L'accès aux tours et à la vue panoramique est fermée et l'intérieur en travaux. A 8€ la visite on laisse tomber.
Un autre concessionnaire honda me confirme le délai pour les pièces. L'assistance ne trouve aucun concessionnaire pouvant me depanner à plus de 100 km ! Prochaine fois j'emmène un miroir de secours. Dans le choc le carénage a bougé, je ne peux plus ouvrir la boite a gants normalement et j'ai plus de protection basse. Heureusement que le carénage est large sinon j'aurais eu la jambe écrasée contre la voiture.

On continue la visite par le vieux Barcelone. La Cathédrale est en travaux recouverte d'une immense toile pour demander des dons. A chaque fois que je visite l'espagne je ne vois que des édifices en travaux !

Retour à marche forcée au garage honda avant la fermeture. Il n'arriveront pas à remettre le clignotant et le fixeront avec du ruban adhési f orange (sniff) . IL est 20h, la circulation homérique. On se fait un resto et on rentre à l'hotel juste avant que les supporters ne reprennent leurs voitures. De nuit sans rétro c'est pas le top. Le gps nous balade encore mais on retrouve l'hotel , fatigués . Il est près de 23h et on en a plein les bottes !

Journée à Barcelone, visite de la cathédrale La Sagrada, entre autres... la Rampa, l'avenue la plus connue de Barcelone à la recherche du quartier de l'Eixample, dans lequel se trouvent les maisons de Gaudi. Au passage, nous faisons une incursion sur la Piazza Reial, une place pittoresque occupée le dimanche matin par des collectionneurs de timbres et de monnaies qui s'abritent sous les arcades.
La Casa Batllo est une commande faite à Gaudi et qui est probablement une de ses œuvres les plus abouties. La façade de cette maison évoque l'univers marin tandis que le sommet se termine par une carapace écaillée qui ressemble à un monstre. L'intérieur est aussi "oniriquement" fou que l'extérieur mais tout a été parfaitement pensé pour que cette maison soit fonctionnelle et facile à vivre, comme cette buanderie-laverie située au dernier étage et non au sous-sol comme dans la plupart de nos maisons, ce qui permet de gérer intelligemment la circulation de l'air.
L'intérieur de la maison est organisé autour d'un puits de lumière décoré de céramiques bleues dont la couleur évolue selon les étages, exactement comme la couleur de la mer change selon la profondeur.
La casa Mila, dans la même avenue présente elle-aussi une façade étonnante, ponctuée par une série de balcons monumentaux en fer forgé. Elle abrite une collection remarquable de meubles modernistes.
Sur Barcelone, voir aussi : http://pagesperso-orange.fr/pierre.scherrer/voyages/pcatalan.htm

51

 

 

Jeudi 24
61_Monestir-Cellers_Jeudi(hotel) 198 km 3:28:39

La remontée vers le nord par la C55 n'est pas désagréable mais la route est relativement fréquentée. La journée avait bien commencé, routes assez rapides. Au col de Nargo on a pris à droite suivant les indications du gps. on a fait une belle balade avec de beaux points de vue. puis il nous dit de prendre une route sans revetement. En fait une route goudronnée. Donc on prend cette route et effectivement 2km plus loin ca devient subitement de la terre , du genre gros trous. Vu la pente et le poids de le moto impossible de faire demi-tour. On décide continuer. Je zigzague entre les trous, pas rassuré pendant 3km. On voit la route qui s'élève dans les nuages. Consultation du gps , encore au moins 14km comme ca ! Ne sachant pas ce qui nous attend, on préfère faire demi-tour. On ignore la pétasse (le gps) qui nous dit de prendre des routes sans revetement (alors que je l'ai interdit dans les paramètres). On roule un peu au pif passant par une route en travaux sur plusieurs kilomètres . Ils ne font pas semblant les Espagnols, ils cassent complètement la route sur les deux voies obligeant à rouler dans de la terre meuble. Ca tient plus du Paris Dakar dans ces cas là. Avec ma Pan ce n'est pas l'idéal :( Ma femme me dit que la route lui rappelle quelque chose, moi aussi bizarrement je reconnais un virage puis un petit village. Il est 15H , on est passés là ce matin à 11H. On a tourné en rond dans la montagne et on a toujours pas mangé ! Heureusement un hotel resto avec un couple sympa nous restaure et nous remet sur la bonne route. en fait parfois le gps ne "parle" plus après un arrèt. Au col de Nargo on aurait du tourner à gauche. Le gps n'a rien dit et a recalculé le parcours sachant que je lui ai interdit de faire demi-tour. D'ou une "petite " boucle de 4 heures !

Au col de Nargo, un petit vieux sur notre droite sortant d'un parking nous coupe brusquement la route. J'avais anticipé heureusement. Papy dans sa précipitation n'a pas regardé sur sa droite et est venu taper dans le pneu avant d'un camion . Son pare-chocs a volé, sa voiture défoncée. Il est sorti en se tenant les cotes. Je n'ai pas eu le temps de bouger que déja une moto de police se mettait en travers devant moi et une deuxième à mes cotés. Je leur ai fait bravo en montrant ma montre, "muy rapido la policia". "casualidad" m'a répondu le motard avec un grand sourire :) la fatalité !

Ensuite belle route,circulation quasi inexistante.En direction du col de Boixols et de Faidella (pas vu d'auberge ni quoi ce que ce soit de vivant). Sur la route, le village d'Isona, célèbre pour ses curiosités paléontologiques : traces de dinosaures et oeufs fossilisés. La route et les paysages sont somptueux.

A Tremp, nous redescendons le long de la rivière Pallaresa jusqu'à Cellers sur les rives du lac, pour notre hébergement du soir.

Arrivée à l'hôtel Terradets fatigués à 19h, partis le matin à 9h. Pratiquement que de la route avec ce détour non prévu et 300km de montagne.

La chambre est au troisième étage sous les combles, l'ascenseur s'arrète au deuxième :(
Le restau est decevant, c'est un buffet pas terrible. On se sert soi même. On pensait que pour 68€ par personne en demi-pension on nagerait dans le luxe ! grosse déception. Le petit dej est correct, j'ai du reclamer du bacon et des oeufs. A la caisse je demande une réduc de 20% car nous sommes en semaine et que sur l'email (que j'ai oublié comme un gland) que l'hôtel m'a envoyé c'est précisé que je peux en profiter. La fille à l'accueil ne veut rien savoir. Je commence à m'enerver vu le prix demandé et la prestation pas en rapport. Le directeur arrive et ouf il comprend le Francais et m'accorde les 20% ce qui ramène le prix à 89€ pour deux en demi-pension qui est bien plus raisonnable.

 

61

Cellers Hotel Terradets Ctra. C13 Balaguer-Tremp Tel.: 973 651 120 * 973 651 355 25631 Cellers (Lleida) Site web : http://www.hotelterradets.cat

 

Vendredi 25
71_Cellers-C141_Vendredi 104 km 1:48:57
72_Cellers-Céret(mobilhome) 220 km 4:05:59


Les premiers kilomètres dans la vallée de la Pallaresa sont magiques. Par endroit, on se demande si on n'est pas au Colorado, comme dans la région de Pobla de Segur !
La route de Berga, à travers la Serra de Cadi c'est le paradis des motards. C'est une route viroleuse comme on n'en rencontre pas souvent avec un tracé d'une fluidité incroyable qui donne l'impression d'être sur une piste de ski.

En revanche, la portion avant la frontière vers céret partiellement en travaux est pénible (en 2008)

71

72

Commentaires : réservation mobilhome camping les cerisiers à Céret

Camping les Cerisiers - Mas de la Toure - 66400 - Céret Tél.:04.68.87.00.08 Site : http://www.campingcerisiers.com/

50€ en Mai 2008 la nuit pour un mobilhome, draps fournis si demandé.

Chemin du Mas Gource sur la D618 entre entrée de Céret et Maureillas Las Illas .

Beaucoup de gravillons, une grosse couche de 10cm. un chemin d'accès étroit avec impossibilté de croiser une voiture. Rien d'ouvert en Avril dans le camping pour se restaurer. Literie moyenne. Obligation de reprendre la moto pour aller manger en ville à deux kilomètres. Finalement on aurait du reserver dans l' hôtel SORS au centre ville de céret avec parking pour 41€ la nuit. On a très bien mangé le soir dans un cadre élégant au restaurant L'escapade à Céret pour 15 à 18€ le menu. En face de l'hôtel Sors.

 

 

SAMEDI 26
8-1_CERET à LePerthus_samedi 12.1 km 0:13:23
8-2_LePerthus-Sauve

Pas trop de vent sur l'autoroute mais la moto n'est pas très stable à 110km/h. ca bouge, ca gigote. Je m'enhardis un peu, 120 puis 130 et voire plus. Quitte à bouger autant aller plus vite, je crois même qu'elle bouge moins à cette allure là. trop de prise au vent sur cette moto

 

DIMANCHE 27

Sauve Alès Aubenas Privas ,Lyon par autoroute à partir de Valence.

On commence par des routes sympa avec un peu de montagne et de plat alterné. Pas mal de motards. On en a peu vu en Espagne.

Enormément de vent aujourd'hui. C'est très pénible. Sur l'autoroute de violentes rafales me contraignent à ne pas dépasser 100km/h et parfois 70 tellement on est dans une machine à laver . Pa s du tout sécurisant, je mets même les warning parfois car le vent me déporte brusquement. un connard me double alors sur ma voie au ras de la moto. Mon rétro gauche cassé, je ne l'ai pas vu arriver. Rageant la connerie humaine. Un autre se rabat juste devant moi pour changer de file :( je lutte contre le vent et contre les hommes :( Content d'arriver entier chez moi à 15h. une seule moto m'a doublée que j'ai redoublé peu de temps après (un roadster). Je n'ai pas pu comparer la tenue de route avec une autre moto.

Je serais curieux de savoir dans les mêmes conditions climatiques le comportement d'une bmw 1200rt ou d'un fjr1300. En tout cas je suis décu par la Pan qui tient plus de la planche à voile que de la moto dans ces conditions.
La Pan European est une très bonne moto , maniable dès qu'elle roule. Vaut mieux quelqu'un qui tire derrière dès qu'elle est chargée et surtout si l'avant de la moto est dans la pente. Très stable, ma femme prenait des photos en roulant. Elle absorbe bien les irrégularités de la chaussée. Tendance à caler si on ne roule pas assez vite comme ca m'est arrivé dans une épingle à cheveux dans les Cevennes ou on a fini dans la terre , sans tomber heureusement. Trop de prise au vent malgré tout. La puissance est bien pratique en montagne pour ne pas avoir à passer les vitesses à chaque virage; La capacité de transports de bagages est appréciable et suffisante pour deux. Ma femme avait mal aux fesses malgré la selle Moillo en gel . Une semaine de moto quand on n'a pas l'habitude ca use le fessier :)

 

 

Total général : 2250 km