bando
RECIT DU VOYAGE LE PARCOURS L'INVENTAIRE LES CONSEILS LES MOTOS LES LIENS NOUS

Vesteralen-Harstad

Samedi 16 Juin 2012.

209 km

harstad

 

Ce matin j'ai eu une grosse frayeur,. Je recule la moto avec la béquille, chargée, dans la pente en terre. Elle prend de la vitesse et je ne peux la freiner étant coté gauche. Je saute sur les freins mais c'est trop tard, elle est plantée dans le fossé, la béquille enterrée de 20 cm dans la terre molle.Je la maintiens debout en luttant contre le poids car il y a encore plusieurs mètre de pente derrière moi. Grâce au casque scala rider G4 j'appelle ma femme et Marc qui sont à la sortie du camping. Il creuse pour dégager ma béquille car je ne peux utiliser le moteur pour me sortir de là à cause de la protection. Un coup de première et je me sors du piège. Heureusement que je n'étais pas seul car là je ne pouvais rien faire pour m'en sortir par moi-même.

On quitte les Lofoten avec le ferry de Fiskebol pour Melbu sur l'île de Vesteralen. La route jusqu'au bateau est subitement en piste bien gravillonnée. heureusement ça ne dure pas. On arrive pile poil au départ de 10h30 sans faire exprès, le prochain étant à 11h50, ouf :) La traversée dure 25 mn. Le port de Melbu n'est pas très beau avec ses citernes et son coté industriel. On roule jusqu'à Sortland. Le paysage coté Vesteralen ne vaut pas celui que l'on voit en face sur les Lofoten avec ses montagnes enneigées. Ce n'est pas indispensable de passer par ici.
A Sortland on fait des courses chez Rema. On prend un fromage local qui ressemble à du pain d'épice. Dégueulasse d'après ma femme, bouleversifiant aux dires de Marc qui se demande qui peut bien manger ça. Pour ma part je n'en reprends pas ,berk. La marque est Gamalost dans un emballage noir . C'est du lait pasteurisé de Skumma ?? Deux salades de crevettes à la crème, une de carottes à la crème. 36% de matières grasses. Total nous avons de bons ballonnements . Ah oui on a aussi pris des bonbons que je prenais pour des réglisses et qui sont en fait des bonbons au goût salé puis sucré.Il faut en manger plusieurs pour s'y habituer c'est quand même spécial. Laure déteste , Marc aime bien et moi je m'habitue :) On se trouve difficilement une table sur un parking, les autres étant squattées par les très nombreux camping-car. Qu'est ce que ça doit être en juillet Août :( On passe notre temps à en doubler.

On voit une voiture nous faire des appels de phare. On élimine d'emblée la police inexistante dans ce pays et je ralentis. Près à traverser , sur notre gauche ...un élan ! Enfin :) je passe doucement ayant lu que cet animal est dangereux . Hélas , à la vue de nos motos ,c'est lui qui a peur et s'enfuit dans les bois alors que nous sommes encore à 200 mètres. Par chance ma Gopro a tout enregistré.

 On longe des fjords, l'eau est super bleue. Les villages , hameaux traversés par la E10/85 sont plus pauvres. Les petites maisons rouges ont souvent perdu leurs couleurs. c'est beaucoup moins touristique. Du coup on ne fait pas de photos, la gopro filmant l'intégralité et les quelques vues intéressantes.

 On arrive au Harstad camping à 15H30. On a une petite hytte de 10 m² qui sent le moisi. On demande si il n'y a pas plus grand. Si mais à plus du double du prix, 950 nok(135€) contre 430 nok (61€). On réclame deux coussins et deux couvertures. Ce n'est pas compris dans le prix me dit le gérant mais il me les donne quand même. C'est la première fois qu'on a une hytte aussi miteuse sans vaisselle. La literie superposée sur des planches ne parait pas géniale. Par contre la vue est géniale sur la mer. Il fait super beau toute cette journée et même chaud avec 19° et plus au soleil. On se met vite fait en short et tee-shirt.

 On laisse Laure à sa sieste et on va au rassemblement moto du MC qui réunit tous les motoclubs Norvégiens, à peu près 1200 motards.Mince l'entrée est payante à cause des concerts, 400 nok/pers soit 57€. On explique qu'on vient de France et qu'on veut juste voir l'ambiance. Le caissier nous fait payer 50 nok soit 7€ (on divise par 7). effectivement beaucoup de monde, des bikers, des cuirs en goldwing. Pas de trails,si, une XTZ 1200 :) Les motos ne sont pas de la première jeunesse. Pas mal de Harley et de golds attelées. Ils ont un jeu qui consiste à empiler sous soi le plus de caisses de bières en plastique possibles. Un des concurrents tombe en mettant la 24ème à près de 7 mètres. Bien sur il était assuré :) Le spectacle de rodéo mécanique attire notre attention, une belle norvégienne chevauchant avec brio ce bison déchainé. Dans l'ensemble les filles se portent plutôt bien. la plupart sont brunes. On se faisait une autre idée de la norvégienne typique disons grande, blonde et belle aux yeux bleus.On en voit une de temps en temps mais c'est rare.

De retour au camping Marc prépare du saumon grillé à l'aneth et jus de citron accompagné de purée. Faut pas se laisser abattre :) Avec une bière norvégienne, la Nordlands pas trop mal.
 C'est la première fois qu'on se fait bouffer par les moustiques le soir venu. Ils sont très voraces et leurs piqures font mal.
 Le soleil ne se couche plus du tout et reste visible 24 h sur 24H, c'est ce qu'on appelle le soleil de minuit.
Demain on a de la route, 350 km pour rejoindre Tromso...

 

Cliquez dans la partie noire pour demarrer le diaporama

 

Harstad camping

small cabin 10m² à 4 lits à 430 nok soit 56.93€

Harstad Camping AS
Nessevegen 55
9411 Harstad
Telephone: +47 77073662
Fax: +47 77073502


précédent accueil suivant

 

renne

Vos Commentaires

 

transport